Pourquoi effectuer les travaux de terrassement et à quel prix ?

6 octobre 2017

Le terrassier peut intervenir chez vous pour de nombreuses raisons : pour creuser votre future piscine, préparer le sol à la construction d’une terrasse, d’une véranda ou d’une maison ou niveler le terrain en pente. Quand contacter un terrassier et quel est le prix de ce type de travaux ? La Maison des Travaux de Lyon Est répond à vos questions.

 

Quand et pourquoi faut-il contacter un terrassier ?

Si vous avez un projet de construction d’une maison, le terrassier est le premier professionnel à faire intervenir… après votre courtier en travaux, bien évidemment ! Il est indispensable d’effectuer des travaux de terrassement si vous avez besoin de donner de la perspective à votre terrain ou de créer des zones pentues et des zones planes, ce qu’on appelle le plus souvent l’enrochement.

Qu’il s’agisse d’une construction de maison individuelle ou d’un aménagement urbain, le terrassier va gérer la préparation de terrain pour les travaux consécutifs. C’est pour cela qu’il est très important d’effectuer des travaux de terrassement de qualité afin de réussir votre projet de construction.

 

Que fait le terrassier exactement ?

Le terrassier peut préparer le terrain en nettoyant des végétaux, le niveler, créer un chemin d’accès et même réaliser une plate-forme pour votre maison. Pour la construction d’une terrasse, les travaux de terrassement comprennent normalement la préparation et le décaissement de sol et la surélévation.

Si votre projet consiste en construction d’une maison, le terrassier va également creuser et évacuer les excédents de terre.

 

Prix des travaux de terrassement

Le prix de ce type de travaux varie en fonction de chantier, mais en général comptez environ entre 6 et 10 euros le m2 pour un nivellement, de 2 à 10 euros le mètre linéaire pour une tranchée et de 6 à 10 euros le mètre cube pour une fouille.

 

Pour en savoir plus, contactez votre courtier en travaux de La Maison des Travaux de Lyon Est.

 

 

 

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER